• Connectez-vous  

Exposition en cours

Histoires de FamilleFlorilège Photographique de la Famille Pire-BergerDinant - CCD - Salle Exposition16|06|2018 ▶ 07|10|2018

Une immersion dans l’intimité d’une histoire familiale pour (re)vivre des pages de la petite et grande histoire locale, régionale et nationale.

Dans tous les foyers, il y a toujours des albums photos qui racontent des histoires. C’est aussi le cas dans la famille Pire-Berger. Georges Pire, Dominique Pire et Philippe Berger, trois personnalités de cette illustre famille dinantaise, se dévoilent à travers quelque 100 photographies exceptionnelles par leur thématique et leur rareté, présentées par et au Centre Culturel Régional de Dinant durant tout l’été. Dans chacun des trois volets de cette exposition inédite, les photographies sont regroupées par thématiques et assorties de panneaux explicatifs illustrés et de documents d’archive. Le rez-de-chaussée des salles d’exposition est consacré à Georges Pire et au Père Dominique Pire et le 1er étage à Philippe Berger. Un itinéraire qui invite à une immersion dans l’intimité d’une histoire familiale pour (re)vivre des pages de la petite et grande histoire locale, régionale et nationale.

Il y d’abord Georges Pire (1885-1971), instituteur, chroniqueur attentif de la vie dinantaise (sous la signature de Grand-Père), qui a constitué un fonds unique de plus de 1500 photos illustrant des souvenirs de famille, mais aussi les évènements qui ont rythmé la vie de la cité mosane de 1865 à 1965. Les clichés sélectionnés pour l’exposition présentent des souvenirs de famille, les vieux quartiers de Dinant en 1863 et 1865, les constructions et aménagements des ponts de 1909, 1924 et 1940, la vie religieuse (l’Abbaye de Leffe, les processions, les sœurs de St-Vincent de Paul, les Carmélites,…), les activités commerciales, les attractions touristiques, les manifestations populaires mais aussi les intempéries importantes comme la trombe d’eau au Penant en 1888 et les inondations à Dinant de fin décembre 1925.

Vient ensuite, son fils ainé, le Père Dominique Pire, né à Leffe (Dinant), le 10 février 1910, sous le prénom de Georges. Grand humaniste, il a fondé les Stations de Plein Air, le Service d’Entraide Familiale, l’Aide aux Personnes Déplacées, l’Université de Paix et les Iles de Paix. Son œuvre en faveur des réfugiés après la Seconde Guerre Mondiale a été couronnée par le Prix Nobel de la Paix en 1958 et le Prix Sonning en 1964. Tout au long de sa vie, le Père Dominique Pire est revenu à Dinant se ressourcer avec bonheur parmi les siens. Les photos présentées, issues d’un autre splendide album familial réalisé et commenté par son père Georges, racontent les mémorables pique-niques dans les Fonds de Leffe, les balades en barque sur la Lesse à Anseremme, la complicité avec sa maman, l’affection envers ses parents, ses sœurs Nelly et Françoise ainsi que son frère Charles. On le découvre aussi lors des cérémonies officielles en son honneur, à l’Abbaye de Leffe et à l’Hôtel de Ville de Dinant, mais aussi avec son ami médecin Albert Schweitzer, la Reine Elisabeth de Belgique et d’autres personnalités de grande envergure, dont le célèbre savant américain Robert Oppenheimer qui inaugura l’Université de Paix en 1964. 

Enfin, il y a le petit-fils de Georges Pire et neveu du Prix Nobel, Philippe Berger, photographe de presse aux Editions de l’Avenir de 1971 à 2013. Sa longue carrière l’a conduit sur tant de routes, dans tant de stades et tant d’univers, des pavés de Paris-Roubaix aux visites royales et à la rencontre de stars. Primé à de multiples reprises, il a fixé sur la pellicule tous les moments importants de la vie namuroise ou de l’actualité belge, qu'ils soient politiques, sociaux, culturels ou sportifs. Pour l’exposition, son épouse Françoise a sélectionné un peu plus de 30 photos dans son patrimoine professionnel. Les vues les plus anciennes immortalisent les venues de Brigitte Bardot ou de Léo Ferré à Bruxelles et celle de Grace de Monaco à Annevoie. Les plus douloureuses rappellent la tragédie du Heysel ou la détresse d’une réfugiée kosovare en Albanie. Au regard timide de Justine Henin, adolescente à Rochefort, répond celui, déterminé, de Richard Fournaux, à l’âge de 20 ans, accueillant en bottes le Roi Baudouin dans Dinant inondée. Une photo particulièrement émouvante est celle de Pablo, petit-fils de Philippe Berger, au mémorial des victimes du 23 aout 1914. La photographie la plus récente est consacrée à l’inauguration officielle de la Croisette de Dinant, le dimanche 29 avril dernier.

Du Sa 16|06 au Di 02|09|2018 – Du Ma au Di – 14h00 > 18h00 – Fermé le Lu

Du Lu 03|09 au Di 07|10|2018 – Du Lu au Ve – 8h30 > 12h00 et 13h00 > 17h00,
les Sa et Di – 14h00 > 18h00

Voir le Babel Café (Matélé) consacré à l'expo

Partenariat/Coproduction

Organisation Centre Culturel Régional de Dinant avec la collaboration de Françoise et Philippe Berger et le soutien de l'Abbaye de Leffe et de Savencia Fromage & Dairy Benelux

TarifsEntrée libre
Adresse
CCD - Salle Exposition
Rue Grande 37
5500 - Dinant
A Dinant
Toujours en cours
Exposition31|03Quoi de Neuf à ...
Exposition01|04La Santé c'est sacré!
Exposition16|06Histoires de Famille

Dans l'arrondissement



 

Secretariat

Rue Grande 37
5500 DINANT ( BELGIQUE )

Téléphone: +32.(0)82.21.39.39
Fax : +32.(0)82.21.72.43
info@ccrd.be

Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi

De 8h30 à 12h et de 13h à 17h

Contact presse

Ronald PIRLOT

Chargé de Communication

Courriel: ronald.pirlot@ccrd.be